Parcours


Sophie Thiéry a été élève, à Paris, à l’école de théâtre Raymond Girard et au cours Simon avant de jouer, en 1979, dans la pièce de Georges Bernanos « Le dialogue des carmélites » et dans le film de Claude Goretta « La Dentelière » .

En 1980

Elle rencontre un artiste de cirque, Jacques, avec qui elle fonde une première compagnie « L’asphodèle ». Sophie écrit des textes forts en émotion avec lesquels elle accompagne les ascensions de Jacques, alors funambule.

A la naissance de leur fils, Antoine, se mettant dans la mouvance des tous premiers « nouveaux cirques », ils abandonnent « L’Asphodèle » pour créer, en 1983, le Cirqu’Hulon.

Ce spectacle, où elle est à la fois comédienne, clown, metteur-en-scène et jongleuse va tourner plus de dix ans entre le sud de la France et une grande partie de l’Italie, à raison de 150 spectacles par an.

separateur
photo1
photo2

En 1996

Ayant été remarqués quelques années plus tôt par des artistes russes, au cirque de Moscou à Paris, ils sont les premiers français à être engagés en Lettonie en tant que jongleurs et comiques musicaux.

La tournée, avec le cirque Baltija, sera de 288 spectacles en six mois.

Au cours de cette période, Sophie devient la première femme à jongler avec 7 balles au rebond.

Elle paufine également sa technique clownesque aux côtés de Vladimir et Oleg, deux grands clowns qui font partie de la tournée et qui lui enseigne une autre manière d’aborder le rythme comique.

separateur

En 1997

Sophie, Jacques et Antoine sont engagés pour une tournée de huit mois au cirque Polonia, deuxième cirque de Pologne. Ils feront deux à trois spectacles par jour auprès d’artistes russes de grande renommée.

En 1998

Sophie initie au théâtre une troupe de gymnastes à Montluçon, dans le centre de la France. Elle met en scène leur spectacle intitulé « Rencontres ».

En 2000

Après une dernière tournée dans le nord de la France, l’histoire du circ’Hulon se termine. Jacques et Antoine la reprendront en 2008 avec une comédienne venue d’Italie, Lucia Pennini.

Sophie retourne au théâtre, à la mise en scène et à l’écriture.

separateur
photo4

Depuis 2001

Elle a écrit deux livres, deux pièces de théâtre qu’elle a mises en scène, ouvert trois cours de théâtre et deux cours d’impro.

Elle est metteur en scène du spectacle de magie comique des « Dékkalés », compagnie composée d’une comédienne et d’un magicien. Voir le site

Dès 2001

Elle crée plusieurs cours de théâtre dans le tarn et le tarn-et-garonne

(Castelnau-de Montmiral, Lisle-sur-tarn, Villemur-sur-tarn, Cadalen, Graulhet).

Elle écrit et met en scène deux pièces de théâtre ( « Le bonheur? » « Chez Victor et Coco ») qui seront jouées en 2003 et 2011 dans ces deux départements.

En 2003, elle met en scène un spectacle de café-théâtre inédit, basé sur les improvisations de la troupe des « Jeux-thèmes ».

En 2011, elle crée un cours d’impro à Cadalen. De ce cours est née une troupe « Les Zinzimpros » qui, depuis 2013, offrent au public des soirées impro et dont elle est le metteur en scène.